La brioche au canard

samedi 21 mai

Coulis basilic

Avant qu'il ne soit trop tard pour profiter des fraises, je vous fais part de cette petite recette (de ce petit bricolage plutôt) qui peut raviver un dessert. C'est ce qu'on pourrait appeler une botte secrète pour feignasse.

20160329_201433 - Copie

Sauce basilic pour dessert : une botte de basilic, une demi-cuillère à café de vanille en poudre, un jus de citron vert, plus ou moins une cuillère à soupe de sucre.

Mixer le tout et c'est prêt. Ici, avec des fraises et des brousses du Rove. Testé aussi dans un millefeuille framboise. Et à tester certainement avec des pêches ou des abricots. C'est un coulis magique !

Posté par Antidote à 09:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


vendredi 08 avril

Pancakes sans sucre et sans gluten

Voici une petite recette qui allie plaisir et santé. Si on mange ces pancakes sans garniture ou avec un trait de miel, c'est presque diététique !

 

Pancakes sans sucre et sans gluten (pour une quinzaine de pancakes) : 3 bananes, 3 oeufs, 75 grammes de maïzena, beurre pour la cuisson, une cuillère à café de levure sans gluten (facultatif)

Écraser finement les bananes à la fourchette, ajouter les oeufs et la maïzena (mélangée à la levure si vous choisissez d'en mettre). Mélanger pour éliminer tous les grumeaux.

Faire chauffer une poêle anti-adhésive et y déposer une petite parcelle de beurre pour y faire cuire des grosses cuillères de pâte pendant 2 minutes de chaque côté.

Posté par Antidote à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 16 mars

Galette aux patates

Des années que j'en avais envie. Il s'agit d'une spécialité berrichonne que ma mamie faisait quand j'étais petite. Traditionnellement, cette galette se mange à l'apéritif, en petits carrés, accompagnée d'un verre de cidre. Mais en réalité, on en trouve dans les boulangeries pour s'en régaler toute la journée !

20160312_122058 - Copie

Galette aux patates : 1 pâte feuilletée (200 à 400 grammes), une purée sèche (une très grosse patate cuite, écrasée à la fourchette avec un bon bout de beurre, du sel et du poivre), 1 jaune d'oeuf

Préchauffer le four à 200°.

Etaler la pâte feuilletée et disposer la purée au centre en formant un carré. Replier les bords de la pâte par dessus. Etaler en formant une bande mais en prenant garde de ne pas laisser échapper la purée. Plier la bande en trois en ramenant les bords vers le centre. Etaler de nouveau en formant une bande mais dans l'autre sens (en donnant un quart de tour à la pâte). S'arrêter là si on veut sentir la texture de la purée dans la galette ou donner un tour de plus si on préfère mettre en évidence le feuilletage.

Dorer la pâte au pinceau avec un jaune d'oeuf légèrement dilué dans une cuillère d'eau.

Enfourner pour 40 minutes.

 

Comme je le disais, cette galette peut être servie à l'apéro, en entrée (tiède avec une salade et des lardons bien grillés) ou servir de collation dans la journée.

Posté par Antidote à 08:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 25 février

Cake citron-pavot

20160225_075140 - Copie

 

Cake citron-pavot : 3 oeufs, 150 grammes de sucre, 150 grammes de beurre demi-sel, 150 grammes de farine, 1/2 sachet de levure chimique, 2 citrons, 2 cuillères à soupe de graines de pavot, environ 200 grammes de sucre glace.

Faire chauffer le four à 160°.

Faire fondre le beurre. Battre les oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse et mousse. Ajouter alternativement de petites quantités de beurre fondu et de farine. Incorporer la levure, le zeste des deux citrons (prélevé avec un zesteur ou coupé en très fines lamelles ou en petits dés) et le pavot.

Verser dans un moule beurré et fariné et enfourner pour 50 minutes à 1 heure.

Laisser refroidir un quart d'heure puis démouler et laisser refroidir complètement.

Préparer le glaçage avec le jus d'un demi-citron et le sucre glace en l'ajoutant petit à petit jusqu'à obtenir une consistance de pâte légèrement coulante. Napper le gâteau froid avec une cuillère à soupe ou une spatule.

Posté par Antidote à 11:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 22 février

Glace rhum raisin

Pour un demi-litre : 30 cL de lait, 20 cL de crème liquide, 4 jaunes d'oeufs, 130 grammes de sucre, 50 grammes de raisins secs, 6 à 8 cuillères à soupe de rhum, une gousse de vanille ou une râpure de fève tonka pour un petit côté " amande "

La veille, mettre les raisins à tremper dans le rhum.

Faire blanchir les jaunes avec le sucre. Chauffer la crème avec le lait et y faire infuser la gousse de vanille ou la fève tonka. Réchauffer le mélange et verser sur les oeufs. Mélanger et verser de nouveau dans la casserole. Faire cuire à feu doux pour obtenir une consistance nappante de crème anglaise. Ajouter quelques cuillères du rhum de trempage des raisins et réserver une nuit au frigo.

Passer en sorbetière en ajoutant les raisins et le reste du rhum quand la glace commence à prendre.

Posté par Antidote à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


samedi 16 janvier

Cheesecake cuit super crémeux

180 à 200 grammes de biscuits Granola, 80 grammes de beurre demi-sel + un peu pour beurrer le moule, 375 grammes de ricotta, 115 grammes de fromage frais à tartiner, 45 grammes de crème épaisse, 75 grammes de cassonade, un peu de vanille en poudre, 3 jaunes d'oeuf + 1,5 blanc, le jus d'un ou deux citrons (selon le goût de chacun), 1 cuillère à soupe de maïzena

 

Préchauffer le four à 180°.

Ecraser les biscuits avec un rouleau à pâtisserie dans un sachet congélation puis les mélanger avec le beurre fondu dans un saladier.

Mélanger, dans un autre saladier, la ricotta, le fromage, la crème, le sucre, la vanille, les oeufs et la maïzena diluée dans le jus de citron (en ajoutant une goutte de lait si nécessaire). Bien fouetter jusqu'à ce que le mélange soit bien lisse.

Beurrer un moule petit mais haut puis le chemiser avec du papier sulfurisé.

Y tasser le fond en biscuit et verser la garniture par dessus.

Enfourner pour environ 40 minutes. Il faut que la garniture paraisse presque prise (encore un peu tremblotante) mais qu'elle reste bien blanche.

Laisser tiédir mais pas complètement refroidir avant de démouler en tirant sur le papier sulfurisé.

Garder au moins une dizaine d'heures au frais avant de déguster.

Posté par Antidote à 20:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Grande galette " petit chaperon rouge "

250 grammes de beurre demi-sel à température ambiante, 250 grammes de cassonnade, 1 oeuf, 1 cuillère à soupe de rhum, 250 grammes de farine, 1 jaune d'oeuf pour la dorure.

Préchauffer le four à 180°. Mélanger les ingrédients dans l'ordre (sauf le dernier jaune). Etaler la pâte dans un moule à tarte et lisser à la grosse cuillère. Dorer avec le jaune légèrement délayé d'eau et tracer des croisillons sur le dessus. Cuire pendant 40 minutes.

Posté par Antidote à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 25 avril

La pâte à kadaïf

      Je suis très très contrariée depuis que j'ai appris que Picard me vole mes recettes. " Pirates " comme dirait l'autre ! Je commençais à me construire une jolie petite notoriété grâce à mon utilisation à-tort-et-à-traveresque du kadaïf et voilà que l'industrie agro-alimentaire détruit mon empire, me met à terre et plagie mon talent mondialement reconnu (surtout entre l'allée Manon et la rue de la fille du Puisatier). Et non, je n'en fais pas trop ! Et non, les filles ne râlent pas pour rien ! Na !

      Bref, j'ai enfin décidé de vous parler un peu de mon copain le kadaïf, pour que vous aussi, vous puissiez épater vos amis en faisant comme le méchant M. Picard.

      Le kadaïf (ou pâte à kadaïf) est utilisé dans la cuisine du bassin méditerranéen, tant en Turquie qu'en Grèce, au Liban ou dans les pays du Magreb. Il est constitué de vermicelles frais agglomérés qu'il faut dépiauter avant d'utiliser. On peut l'utiliser en sucré ou en salé et vous le connaissez certainement sous la forme du kadaïf, pâtisserie orientale en forme de rouleau, contenant des fruits secs et cuite dans un sirop à base de miel (comme les baklavas).

kadaif5  9

       Que je finisse donc de vous expliquer. La pâte à kadaïf se trouve en magasin oriental, il faut la conserver au frigo. La masse de vermicelles est assez compacte et doit être effilochée. On peut alors l'uliser telle quelle ou l'imbiber de beurre fondu avant mise en oeuvre (à raison de 80 grammes pour un saladier de vermicelles). Pour un produit qui va cuire au four, il faut passer par l'étape beurre ; elle n'est pas nécessaire si la préparation cuit à la poële ou dans un sirop.

On peut utiliser cette pâte ;

  • comme support pour une tarte salée ou sucrée, en la tassant, bien beurrée, dans un moule
  • comme " couvercle ", à la manière d'un crumble ou d'un baklava, avec des fruits compotés, de la ratatouille...
  • comme croustillants pour accompagner un velouté (ajouter lardons allumettes et coriandre, cuire en plaque et détailler au couteau)
  • enfin, et c'est là son principal avantage, comme " enveloppe " pour tous vos restes de frigo (en rouleaux ou coussins), et ce afin de réaliser des apéros sympas, des entrées originales...

 Au niveau de la cuisson, je compte 10 à 15 minutes à 180 / 200°. Ca laisse le temps à la garniture de cuire (poisson, crustacés, fromage, lamelles de fruits...) et au vermicelle de dorer.

 

Et maintenant, laisser place à votre imagination...

Kadaif_5

Velouté de potiron au fromage frais et au gingembre et coussins de kadaïf au saumon


Kadaif_6  Kadaif_8

Salade et bouchées croustillantes poire / bleu / noix


 Kadaif_9  Kadaif_11

Potage aux pois cassés, huile de noisette et barre croustillante de kadaïf et de poitrine fumée

Posté par Antidote à 19:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

samedi 15 janvier

Galette de Pérouges

      Chose promise, chose due, voilà la première recette de la rétrospective 2010 : la galette de Pérouges. Il y a quelques années, des copains de Lyon nous avaient emmenés, l'homme et moi, nous balader dans les ruelles de Pérouges, petit village médiéval de l'Ain, nous vantant une galette mystérieuse qu'ils n'avaient finalement pas goûtée sur place. " Pas faim " avaient-ils dit. Comme si on avait besoin de ça pour manger.
      C'est, en fait, une sorte de tarte au sucre montée sur une pâte à brioche très fine, un vrai délice. Et puis, entre la galette des rois et les crêpes, faudrait pas que le foie perde l'habitude...


Galette_p_rouges_1


Galette de Pérouges : 200 grammes de farine, 200 grammes de beurre 1/2 sel pommade, 1 œuf, 100 grammes de sucre, 10 grammes de levure de boulanger fraiche, 10 cL d'eau tiède, zeste de citron (facultatif).

Délayer la levure dans l'eau. Mélanger 125 grammes de beurre, 30 grammes de sucre, l'œuf, le zeste puis ajouter la levure dans son eau. Verser ce liquide dans la machine à pain et ajouter la farine. Lancer un programme " pâte " ou un programme " huile de coude " pour ceux qui pétrissent à la main. Laisser lever deux heures à température ambiante.
Étaler la pâte en rond très finement et replier les bords pour empêcher les fuites de garniture. Disposer le beurre restant en petites parcelles et saupoudrer du reste de sucre.
Enfourner à four très chaud (250°) et laisser cuire 10 minutes. Elle est prête quand elle est bien dorée. Sortir et vaporiser  légèrement d'eau froide pour lui donner un aspect brillant.
Déguster encore tiède.

Posté par Antidote à 14:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 05 janvier

Bonne année

      Une très bonne année à tous. Pour 2011, plein de joie, de bonheur, de tartines de Nutella et de magrets de canard pour vous !!!
      Waiting for ducky, je vous offre une petite rétrospective de mon année 2010, pour me faire pardonner mes absences (recettes à venir dans les prochains jours) :

Janvier                            Février                              Mars   

1 2 3

1 2 3

Avril                                Mai                                  Juin

4 5 6

4 5 6

    Juillet                               Août                               Septembre

7 8 9

7 8 9

  Octobre                           Novembre                          Décembre

10 11 12

10 11 12

Janvier - On commence en "douceurs"
Galette de Pérouges
Tiramisu au citron

vrier - On profite des dernières racines
Saint-Pierre aux baies roses, purée de céleri et sauce hollandaise
Sushis et salade de betterave crue râpée

Mars - Pâques n'est pas loin
Moelleux au chocolat
Œuf cocotte aux épinards, frites de panisses

Avril - Le printemps est là
Onigiris
Muffins anglais

Mai - On veut du frais
Salade de chou chinois, saumon mi-cuit, mayonnaise au wasabi
Velouté de petit pois et chips de pancetta

Juin - Il flotte un parfum d'ambre solaire
Coquelet farci à la semoule, parfums d'orient
Salade d'aubergines grillées et mi-cuit de thon

Juillet - Holidays
Pâtes aux langoustines (notre retour de Charentes-Maritime)
Salade de courgettes grillées, pois chiche, féta

Août - Fin d'été dans les calanques
Salade de petites seiches
Pêche rôtie à la vanille et sirop d'érable

Septembre - Pour affronter la rentrée
Pâtes au fenouil, pignon et parmesan
Gâteau d'anniversaire de Seb (framboises et chocolat blanc)

Octobre - Les feuilles mortes se rappellent à mon souvenir
Poires pochées au réglisse
Raviolis de lapin, ricotta et courge butternut

Novembre - J'ai froid
Spaghettis foie gras et morilles
Lomo ou filet mignon séché au piment d'Espelette

Décembre - Préparons les fêtes
Brochettes de Saint-Jacques lardées
Orangettes

Posté par Antidote à 12:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]