C'est officiel, nous avons un vrai temps à manger des crêpes, du chocolat chaud, et de l'aligot. Voici donc une " recette " idéale pour affronter ce climat sibérien qui nous fait brûler des calories à vitesse grand V. Faudrait pas maigrir quand même !
      En réalité, j'ai découvert le pain perdu très récemment. J'aurais attendu 27 ans pour manger ce de machin démoniaque et tout ça à cause des lubies de ma mère. En effet, depuis aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours entendu dire que le pain " mouillé ", c'était dégueulasse. Je m'étais donc forgé une solide conviction autour du fait que :
- tremper les tartines est une hérésie
- mettre de la mie de pain dans les farces ça les rend " shlock shlock "
- saucer est tout juste toléré
Mes seules exceptions étaient le baba et les gâteau imbibés dans le tiramisu (que ma mère me regarde manger en faisant la grimace).
      Bref, je vieillis et, l'hiver dernier, une pensée a germé en moi, un après-midi de désœuvrement : " Tiens, peut-être que ma maman n'a pas toujours raison ? "
      Et me voilà en train de faire du pain perdu... La psychothérapie continue ! Je réalise donc que Maman n'est pas parfaite, surtout que, le pain perdu, ÇA DÉCHIRE !!!

Pain_perdu_4

Pain perdu (pour 2 à 4 personnes) : entre 2 et 4 tranches de 4 cm d'épaisseur de baguette de pain rassie  (ou de baguette viennoise) par personne, 1 œuf, 125 ml de lait, 2 cuillères à soupe de sucre, de l'extrait de vanille ou du rhum ou du la fleur d'oranger, beurre 1/2 sel.
Battre l'œuf et y ajouter le lait, le sucre et le parfum. Mettre les tranches à tremper dans le mélange en les tournant jusqu'à ce qu'elles soient bien détrempées.

Pain_perdu_1

Faire chauffer une poêle avec le beurre et faire cuire les tranches de 2 à 5 minutes de chaque côté en baissant le feu si nécessaire pour éviter qu'elles ne brûlent.

Pain_perdu_3

A la fin de la cuisson, je saupoudre de sucre ou j'arrose de sirop d'érable ou du miel et je fais caraméliser en tournant les tranches dans la poêle.
On peut aussi faire du pain perdu avec du pain de mie ou des demis muffins blancs. Le résultat est alors assez proche d'un pancake et a parfaitement sa place dans un breakfast anglais.