Et oui, l'hiver, quand je culpabilise après un cassoulet, une raclette et des saucisses / lentilles, je me fais une soupe. Celle-ci est chouette car plutôt légère mais très parfumée et tiens bien au corps (grâce au poulet). C'est une recette typique des montagnes chinoises (où il pèle beaucoup plus qu'ici) sauf que la soupe d'origine est plus grasse car ils utilisent un VRAI bouillon de viandes (chose que je fais rarement).

Soupe du Sichuan (pour 4) : 2L500 de bouillon préparé avec 3 cubes de volaille dégraissé, 1 cuillère à soupe de poivre du Sichuan écrasé, 2 blancs de poulet, 3 champignons parfumés trempés et émincés, 140 grammes de pousses de bambou émincées en lamelles, 15 grammes de gingembre frais, 1 cuillère à soupe d'huile de sésame, 1 pointe de couteau de piment en poudre, 6 cuillères à soupe de sauce soja, 50 grammes de vermicelles de riz (ceux du bo-bun, pas ceux des rouleaux de printemps), 2 cébettes.

Faire cuire les blancs de poulet dans le bouillon pendant 20 minutes puis les éffilocher en lanières. Mettre les champignons dans le bouillon, les pousses de bambou, le poivre, le gingembre, l'huile, la sauce, le piment. Faire bouillir. Ajouter le poulet et les nouilles. Faire cuire 5 minutes. Servir en parsemant de cébettes en rondelles.

Soupe_du_Sichuan