mercredi 03 novembre

Gnocchi di patata

      Et oui, 10 mois sans rien bloguer, j'atteins des records ! En même temps, j'attendais d'avoir un truc drôle à raconter... et rien n'est venu. Je suis chiante, ma vie est ennuyeuse au possible, il faut se résigner. Vous n'allez quand même pas mourir de faim pour ça, " the show must go on " comme dirait l'autre ! Et puis, dixit ma sœur :les-poireaux-y-en-a-marre !         Mais j'ai quand même une bonne nouvelle : j'ai enfin réussi à faire de super gnocchi !!! Le secret... [Lire la suite]
Posté par Antidote à 11:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 25 novembre

Les raviolis ou ma dédicace aux Boubous

      J'ai des collègues qui, comme moi, vouent un culte à la bouffe. En réalité, ils ont tous un bon coup de fourchette mais ces deux là ont les mêmes yeux que des gamins qui passeraient devant la boutique d'un chocolatier au moment de Noël. De plus, ils voyagent beaucoup, goûtent à tout, partout où ils passent et tiennent un blog pour raconter leurs aventures. Et croyez-moicroyez-moi, sillonner l'Europe pendant deux mois en camping-car avec deux adolescentes plus ou moins gothiques, ça n'arrive pas à tout le... [Lire la suite]
Posté par Antidote à 15:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 23 janvier

Gratin de potimarron et de lapin à la moutarde

      Sans me vanter (vous me connaissez), j'ai fait le meilleur lapin à la moutarde de l'univers. Mais vous n'en aurez pas la recette pour deux raisons : c'est la mienne, je la garde sécrète jusqu'à ce que, sur mon lit de mort, mon arrière-petite fille me supplie, des larmes plein les yeux en fait, j'ai fait un peu au pif       Par contre, vous allez avoir droit à une tambouille de restes, comme d'hab'. Gratin de potimarron et de lapin à la moutarde (pour 3 à 4 personnes) : un petit... [Lire la suite]
Posté par Antidote à 18:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
samedi 19 janvier

Fougasse aux blettes, à la féta et aux pignons

      Malheureusement, les distributions de l'AMAP sont terminées. Les légumes nous reviendront au printemps. Louée soit moi, qui, prévoyante, avais congelé des petits paquets pour la saison froide. Entre autre, du vert de blettes. Fougasse aux blettes, féta et pignons : 1 pâte à pizza (diviser la boule par deux par rapport à la recette de base), le vert d'une botte de blette fondu à la sauteuse avec un filet d'huile d'olive, un bloc de féta ou un bocal de féta à l'huile et aux aromates, une belle poignée de... [Lire la suite]
Posté par Antidote à 15:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 16 janvier

Réminiscences d'un bon gros plat d'hiver - Polenta au gorgonzola

      Je vous avais déjà parlé de la collection de magasines de cuisine de ma mère ? Elle était abonnée à "Ma table, ma cuisine" dans les années 80. Toujours est-il qu'il lui reste un bon nombre de ces superbes revues dont les pubs pour les yaourtières et les réunions Tuperware ornent les pages. Parce qu'il faut savoir que, dans les années 80, la femme au foyer jeune est en fait déjà vieille !       Je suis quand même contente de les avoir récupérés ces magazines (et je rêve... [Lire la suite]
Posté par Antidote à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 18 novembre

Retour à la vie et ficelles picardes

      J'aurais bien aimé aller jusqu'à neuf semaines et demi de coupure Internet, pour le fun, mais je me suis arrêtée à neuf semaines. Enfin, ils ont enfin réussi à envoyer un bloc alim (et oui, ce n'était que ça) ! Vous avez donc manqué plein de choses : les pâtes à l'encre de seiche et aux tellines, ma découverte des panisses, les grenadins de veau aux chanterelles, les smoothies pastèque puis banane, les vermicelles sautés au porc et gingembre, la terrine au saumon et son coulis de poivrons, les sushis et... [Lire la suite]
Posté par Antidote à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 02 septembre

Cake aux carottes de la rentrée

      J'ai une super recette de cake aux carottes. Il est trop bon, tout doux, très sucré. Malheureusement, personne, à part l'homme et moi-même, n'y avait jamais goûté. La cause, une pâte super friable qui transformait toute tentative de démoulage en séïsme de dégré 8 sur le référentiel moule. Bref, il est bon, mais il a une sale gueule ! (Pardon petit cake d'amour) Mais ça y est, j'ai réussi ! Avec du papier sufurisé au fond du plat, ça marche. Il me semble poutant que j'avais déjà essayé... La seule chose que... [Lire la suite]
Posté par Antidote à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 20 mai

Gnocchi de patate douce

      Le grand drame de ma vie, ce sont les gnocchi à autre chose qu'aux pommes de terre. Je m'explique : avec les courges, les patates douces, la carotte... les purées sont trop liquides. Pour façonner des gnocchi, il faut donc ajouter beaucoup trop de farine et ça dénature le goût du légume. Je sais qu'il y a des choses plus graves sur terre mais, en tout cas pour ce problème-là, j'ai trouvé une solution. Sur mon lit de mort, je pourrai me dire que, quelque part, j'ai changé la face du monde !  ... [Lire la suite]
Posté par Antidote à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 14 mai

Bienvenue au pays du soleil levant ou soba au sésame

      Depuis le temps que je lorgnais sur cette recette de Loukoum, je suis enfin passée à la réalisation. Quand le Japon s'invite dans ma cuisine, ça donne ça :       Niveau design, j'étais plutôt contente. Côté goût, très réussi... si on aime la cuisine japonnaise bien sûr ! Et c'est là où se trouve le problème en fait, mon palais a du mal à s'y habituer. C'est vrai que côté cuisine asiatique, je suis plutôt chinoise ou thaïe. Beaucoup plus d'épices ; en fait c'est une cuisine que je... [Lire la suite]
Posté par Antidote à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 12 mai

Gnocchi à la parisienne

      Je voue un culte aux gnocchi, quels qu'ils soient. C'est vrai que le grand classique, c'est le gnocchi de pomme de terre avec une bonne sauce blanche (champignons, fromage, fromageS...). Dans tous les cas, c'est plus fort que moi, je vendrais mon âme pour des gnocchi ! Mais quand même, quand j'ai entendu parler de gnocchi à la parisienne, j'ai été septique. Pas tant pour moi - si ça s'appelle gnocchi, c'est forcément bon - mais plutôt pour l'homme. Un italien (enfin, à moitié) allait-il accepter de manger... [Lire la suite]
Posté par Antidote à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]